Palais de Chaillot. Parvis bas et corniches.

Travaux de restauration clos et couvert

Descriptif

Le palais de Chaillot a été réalisé pour l’Exposition universelle de 1937, conçu par les architectes Carlu, Boileau et Azéma, sur les structures conservées du palais du Trocadéro construit pour l’Exposition universelle de 1878 par l’architecte Davioud.

Les espaces du palais de Chaillot dont le ministère de la Culture a la charge sont partagés entre différents occupants : le musée de l’Homme, le musée national de la Marine, le théâtre national de Chaillot et la Cité de l’Architecture et du Patrimoine.

Programme

Programme L’Oppic assure la maîtrise d’ouvrage de différents projets sur le site du palais de Chaillot.

Tout d’abord, les éléments de corniches du palais de Chaillot en béton moulé, maintenues par des agrafes en fer, présentent des problèmes de stabilité. Compte tenu des dégradations, il a été décidé de lancer une campagne de restauration avec un phasage d’exécution des travaux en six tranches. Débutés en 2019, ces travaux devraient s’achever en 2022.

Victime d’une fréquentation hors normes, le parvis bas du Palais de Chaillot, est désormais vétuste : les pierres de parements sont cassées, et l’étanchéité est fuyarde. L’opération de rénovation de l’étanchéité, décomposée en deux phases, est rendue complexe, outre sa situation et sa fréquentation, par la présence importante d’amiante.

La première phase des travaux d’étanchéité du Parvis bas, côté Paris ont été finalisés et livrés parallèlement aux travaux de la salle Gémier du Théâtre de Chaillot en 2017. Les travaux d’une durée de 18 mois ont débuté en janvier 2021.

Cette reprise du parvis permettra également de proposer une solution pérenne de sécurisation des parapets du parvis dont l’escalade régulière est dangereuse et cause régulièrement des décès.

Le Théâtre national et le Parvis bas en images

Maître d’ouvrage
Oppic

Maître d’œuvre Pierre Bortolussi, architecte en chef des monuments historiques