Missions et organisation

L’Oppic, Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture est un établissement public administratif, créé en 2010 suite à la fusion de l’Établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels (ÉMOC) et du Service national des travaux (SNT).

Missions et organisation

L’Oppic, Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture est un établissement public administratif sous tutelle du ministère de la Culture, créé en 2010 suite à la fusion de l’Établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels (ÉMOC) et du Service national des travaux (SNT).

Ses statuts sont régis par le décret n°98-387 du 19 mai 1998, modifié le 2 août 2017.

Il est spécialisé dans la maîtrise d’ouvrage des équipements culturels et du patrimoine protégé de l’État. Il travaille en premier lieu pour le compte du ministère de la Culture et ses opérateurs et peut effectuer, à titre accessoire, ses missions pour d’autres ministères.

Voir le décret modifié n°98-387 du 19 mai 1998

Les missions de l’Oppic sont étendues à l’ensemble des étapes concourant à la réalisation d’un ouvrage :

l’Oppic intervient pour conseiller et assister le maître d’ouvrage dans la définition de projets liés à la réalisation de nouveaux équipements, à l’entretien et la mise en valeur d’un patrimoine existant. Il propose ainsi d’accompagner ses mandants lors d’études préalables (études techniques, études de faisabilité, études de programmation). Il s’inscrit dans la logique des évaluations socio-économiques, au sens de la loi de programmation des finances publiques 2012-2017, pour étayer le volet immobilier de ces dernières. Il propose également son expertise pour la mise en œuvre de politiques transversales en faveur de l’accessibilité ou du développement durable et joue un rôle d’expert, à la demande du ministère de la Culture sur différentes problématiques immobilières.

l’Oppic assure le pilotage d’opérations de construction, de restauration, de réhabilitation et d’aménagement d’immeubles, depuis la phase des études de projet jusqu’à l’aide à la prise en main de l’équipement et la fin de garantie de parfait achèvement ;

l’Oppic effectue des missions d’accompagnement à la prise en main des équipements ou à la gestion et la mise en valeur de biens immobiliers ;

l’Oppic participe à l’organisation de la cérémonie du 14 juillet.

Organisation

L’Oppic est administré par un conseil d’administration regroupant les différentes directions générales du ministère de la Culture, des représentants du ministère en charge du budget et de la politique immobilière de l’État, trois personnalités qualifiées et de représentants du personnel. Il est dirigé par un président exécutif, assisté d’un directeur général

Le conseil d’administration a voté en novembre 2016 le contrat d’objectifs et de performance de l’établissement pour la période 2016 – 2018 qui présente les grands chantiers à venir et qui se décline autour des trois axes stratégiques :

  • un maître d’ouvrage qui cherche à faire référence en termes de maîtrise des coûts, des délais et des programmes et en assurant un haut niveau de qualité ;
  • un maître d’ouvrage porteur des priorités politiques du ministère de la Culture, de sa politique patrimoniale, architecturale et du soutien à la création ;
  • un maître d’ouvrage en quête de constante modernisation.
Livret COP 2016 - 2018
PDF - 2.2 Mo

Le fonctionnement interne de l’établissement est régi par les règles de délégation de signature suivantes :

Délégation de signature n°2017-131
PDF - 611.9 ko
Délégation de signature n°2016-205
PDF - 2.6 Mo

Rapports d’activités 

Le rapport d’activité 2016

Rapport d’activité 2016
PDF - 13.5 Mo
Rapport d’activité 2015
PDF - 13.9 Mo

Rapports d’activités antérieurs : cliquez-ici