Cérémonie nationale du 14 juillet

Edification des tribunes

Présentation de l’opération

Au titre de son décret statutaire, l’Oppic participe à l’organisation de la cérémonie nationale du 14 juillet.

Si le 14 juillet devient la Fête Nationale française par une loi du 6 juillet 1880, ce n’est qu’en 1915 que des troupes militaires défilent, à cette occasion, sur les Champs Elysées.

Par un décret de 1945 dit de "l’ordonnance des cérémonies publiques " son organisation en est confiée à la direction générale de l’architecture, rattachée à l’époque au Ministère de l’Education Nationale.

En 1959 est créé le Ministère des Affaires Culturelles qui se voit transférer la direction générale de l’architecture en charge des cérémonies nationales. Depuis cette date les cérémonies nationales relève de la compétence du ministère de la Culture et de la Communication qui en confie, s’agissant du 14 juillet et depuis 2010 la maîtrise d’ouvrage à l’Oppic.

Chaque année l’Oppic a donc la charge de l’édification des tribunes du public situées sur l’avenue des Champs Elysées et de la tribune officielle, appelée aussi "tribune présidentielle" sur la place de la Concorde.

Conçue en 1990 par la désigner Marie-Christine Dorner, la tribune présidentielle est remontée tous les ans sur la place de la Concorde. Comme un drapeau géant aux couleurs de la France, cet ouvrage surplombe une tribune de 1 500 places assises destinées au Président de la République et à ses invités, au Premier Ministre, aux membres du gouvernement, ainsi qu’aux membres des corps constitués, aux représentants des États étrangers et aux officiers généraux de l’armée française. Quatre autres tribunes sont édifiées :

  • Deux de part et d’autre de l’avenue des Champs-Élysées, les tribunes dites « Seine ».
  • Une sur le terre-plein dite « Ville de Brest ».
  • Une sur le terre-plein dite « Ville de Nantes ».

Les tribunes Champs-Elysées peuvent accueillir un total d’environ 15 640 places assises et 592 places pour les invités en situation de handicap.

Maîtrise d’ouvrage
Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Ministère de la Culture et de la Communication
Direction générale des patrimoines