Université Paris Diderot - Paris 7

Grands Moulins

Historique

L’implantation de l’université dans le quartier Masséna s’entend dans le respect des bâtiments, mémoire de son passé industriel.
Les Grands Moulins ont été construits entre 1917 et 1921 par l’architecte Georges Wybo. Le bâtiment le plus important est l’ancienne minoterie. Il comprend des silos, des magasins, un moulin et un bâtiment de nettoyage, organisés autour d’une cour. Le blé arrivait par tapis roulant des péniches ou des wagons, était stocké dans les silos puis conditionné et nettoyé avant d’être mis en mouture, faisait des allers et retours entre les broyeurs, installés au premier et au second niveaux, et les tamis dans les combles. Ils ont arrêté leurs activités en 1997.

Programme de l’opération

Les Grands Moulins accueillent la bibliothèque centrale (1.800 places de lecture), des unités de formation et de recherche (lettres, sciences humaines, formation continue, etc.), des services d’accueil aux étudiants, des services administratif et un espace de restauration.

Parti pris architectural

Le parti pris du projet entend conserver aux bâtiments leur volumétrie d’origine et traiter la totalité du programme dans les volumes existants, sans adjonction d’extensions visibles. Le traitement de l’enveloppe est minimaliste. La façade des Moulins sur le quai est conservée totalement. La façade sur l’esplanade conserve pour l’essentiel son système porteur ; les remplissages sont remplacés par de grandes baies vitrées uniquement recoupées par les nez de planchers. Le pignon des Moulins, jusqu’alors aveugle, est largement percé, trouvant là un nouveau statut de façade. Cet ensemble devient la vitrine des Grands Moulins en donnant à voir ses nouveaux usages. La façade se dématérialise en se vitrant, exposant les nouvelles fonctions du programme renforçant l’image « grand magasin » sous jacente de l’architecture de Georges Wybo. La façade vers la Halle aux farines ainsi que la toiture du bâtiment nettoyage–silos, endommagée par un incendie, se perce de baies ponctuelles éclairant ainsi les volumes sous combles.

Calendrier

Désignation du lauréat : 14 juin 2001
Début des travaux : 22 mars 2004

Maître d’ouvrage
Ministère de l’Éducation nationale
Rectorat de l’Académie de Paris

Mandataire du Maître d’ouvrage
ÉMOC, Établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels (devenu Oppic)

Assistants maître d’ouvrage
Bureau de contrôle : Veritas
Coordonnateur SPS : Méthodes et Pilotage

Maîtrise d’œuvre
Architecte : Rudy Ricciotti
assistants Frédérique Pyra-Legon (conception) et Gérard Le Goff (suivi chantier)
Bureau d’étude : BETM
Designer : Studio Totem

Entreprise
Entreprise générale : Quillery Bâtiment

Intervenants
Aménageur de la ZAC Paris Rive Gauche : SEMAPA
Architecte coordonnateur : Christian de Portzamparc

1% artistique Franklin Azzi