Université Paris Diderot - Paris 7

Halle aux farines

Programme de l’opération

Restructuration de la Halle aux farines (Denis Honegger 1949) pour l’aménagement des locaux d’enseignement de l’Université Paris 7 : 13 amphithéâtres (8 x 160 places, 1 x 180 places, 2 x 240 places, 2 x 300 places), 14 salles de cours x 80 places, 41 salles x 40 places, services administratifs, restaurant universitaire (1000 repas), bureaux, un local culturel pour la Ville de Paris.

Parti pris architectural

Dans le respect de l’existant - la volumétrie de la halle et la structure enveloppe qui fait son intérêt architectural -, le projet exploite efficacement les potentialités du bâtiment dans une démarche rationnelle d’implantation du programme :

  • Le deux travées centrales, ont été vidées de ses planchers et poteaux pour accueillir les grands volumes des amphithéâtres dégagés de tout point porteur intermédiaire, ainsi que les circulations.
  • Les travées latérales sont attribuées aux salles de cours qui occupent selon leur taille, une ou deux trames constructives, et s’ouvrent sur l’extérieur.
  • Le dernier niveau, au-dessus des amphis, développe sous la voûte entièrement dégagée en partie centrale, de vastes espaces paysagers affectés aux boxes étudiants. Dans les parties latérales deux amphithéâtres et deux grandes salles de cours profitent également de la voûte dégagée.
  • Le restaurant s’inscrit dans un volume léger en extension, sur le pignon nord face à la Seine.
  • Les circulations irriguent les étages dans un rythme alterné de couloirs double hauteur desservant les salles de cours et de larges paliers vestibules distribuant les amphis. Les cloisons des salles, partiellement en pavés de verre permettent l’éclairement en second jour de l’ensemble des circulations qui bénéficient aussi de vues plongeantes sur deux ou trois niveaux.
  • Les façades originelles sont conservées et restaurées. En partie haute de chaque ancien étage, les pavés de verre sont remplacés par des châssis vitrés, en partie basse, de nouvelles baies sont crées pour les salles de cours. Ces nouvelles baies sont protégées par des brise-soleil à lames béton qui récupèrent la trame originelle de la façade et qui soulignent le rythme d’ensemble.
  • La voûte en toiture est percée de verrières qui assurent l’entrée de lumière zénithale au cœur du bâtiment. Au rez-de-chaussée, deux grands passages sur double hauteur traités en halls traversants mettent en relation l’esplanade des Grands Moulins avec les bâtiments universitaires plus à l’Est.

Les prestations recherchent au maximum la simplicité et la rusticité, dans un souci à la fois d’économie et de solidité. Les matériaux sont souvent laissés bruts, sous dalles en béton, murs en parpaings de ciment, pavés de verre… Les réseaux sont laissés apparents et ils cheminent dans les circulations, permettant libérer l’espace dans les salles de cours. Outre 13 amphithéâtres, 14 salles de cours de 80 places et 41 salles de 40 places, un restaurant universitaire, le projet accueille les services du SCRIPT et du DEPAES, quelques bureaux administratifs, le relais handicapé, le PCS de l’Université et un local culturel pour la Ville de Paris.

Calendrier

Désignation du lauréat : 15 juin 2001
Début des travaux : 30 mars 2004

Maître d’ouvrage
Ministère de l’Éducation nationale
Rectorat de l’Académie de Paris

Mandataire du Maître d’ouvrage
ÉMOC, Établissement public de maîtrise d’ouvrage des travaux culturels (devenu Oppic)

Assistants maître d’ouvrage
Bureau de contrôle : Batiplus
Coordonnateur SPS : COSSEC

Maîtrise d’œuvre
Architecte : Agence Nicolas Michelin & Associés (ANMA) : Nicolas Michelin, Michel Delplace, Cyril Trétout.
Chef de projet concours : Aléjo Paillard
Chef de projet chantier : Amparo Arostegui, Florian Vadjoux
Mise en couleur : Nathalie Crinière – Agence NC
Bureau d’études et OPC : Jacobs France Economiste : Michel Forgue

1% artistique _ Bertrand Segers

Entreprise

  • Démolitions : BRUNELCHOKBETON
  • Fondations profondes : SPIE FONDATIONS
  • Gros-œuvre : SACHET ET BRULET
  • Ravalement de façade : SACHET ET BRULET
  • Etanchéité : BECI-BTP
  • Verrière polycarbonate  : S.M.GARGINI
  • Menuiserie de façade bois : LA FRATERNELLE
  • Cloisons – doublage : LES PLATRES MODERNES
  • Menuiserie intérieure : CARI THOURAUD
  • Serrurerie : S.M.GARGINI
  • Revêtement de sol : France-SOLS SA
  • Peinture : SPRTIMENT
  • Equipement d’amphithéâtre : SIGNATURE F
  • Ascenseurs et monte-charges : OTIS
  • Plomberie : CEGELEC
  • Chauffage - Ventilation – Désenfumage : SAGA
  • Electricité courants forts et faibles : VERGER DELPORTE
  • Parpaings architectoniques : BETOBAT

Intervenants
Aménageur de la ZAC Paris Rive Gauche : SEMAPA
Architecte coordonnateur : Christian de Portzamparc