Objectifs

L’esprit de la rénovation a consisté non pas à restituer un hypothétique état d’origine de la construction de l’hôtel en 1732, mais à tenter de retrouver un « état Rodin ». Ouvert au public depuis 1919, le musée Rodin avait besoin d’être rénové avant d’aborder son deuxième siècle d’existence. Il devenait urgent de faire procéder à des travaux de rénovation visant à préserver la construction ancienne et lui redonner tout son l’éclat, lui offrir une muséographie digne de sa collection tout en l’adaptant aux normes d’accessibilité et de sécurité d’aujourd’hui.

Les parquets, datant du XVIIIe siècle ainsi que les huisseries étaient dans un état préoccupant de conservation. La moitié des fenêtres a dû être restaurée en atelier. Pour l’autre moitié, trop dégradée, une restitution à l’identique a été réalisée.

La restauration de l’hôtel Biron, ensemble classé, a été articulée, entre 2012 et 2015, autour : de la rénovation des salles d’exposition, de l’ouverture de nouveaux espaces de visite, du renouvellement complet du parcours muséographique avec un circuit continu et fluide, des mises aux normes d’accessibilités avec la construction d’un ascenseur, de sûreté des œuvres et du bâtiment et de sécurité incendie (issues de secours, détection), de la création de toilettes, et de la préservation du patrimoine architectural.

Dossier de presse
PDF - 3.2 Mo
Musée Rodin rénovation de l’hôtel Biron 2012 2015 - nov 2015 on Vimeo

voir les vidéos

Calendrier

  • début des travaux : 2012
  • livraison : octobre 2015

Maître d’ouvrage
Musée Rodin

Mandataire du maître d’ouvrage
Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic.

Maîtrise d’œuvre
Architectes – muséographes : Atelier de l’île : Dominique Brard/ Marcel Davidse,
Economiste, BET CVC, : Soretec
BET électricité, SSI : Bleuse
Eclairagiste : MDA Stephanie Daniel

Architecte en Chef des Monuments Historiques : Richard Duplat ;
Economiste : Ecovi
BET structure : BMI

Entreprises
Muséographie et travaux d’urgence de mise en sécurité :
Gros œuvre, démolition, plomberie, carrelage, plâtrerie, menuiseries : MPI action ;
Peinture : Duval et Mauler ;
Mobilier muséographique : Meyvaert ;
Courants forts et faibles : Derichebourg ;
Eclairage muséographique : non encore désigné _
Restauration des parquets et confortation des planchers :
Installations de chantier : Buhr-Ferrier-Gosse ;
Maçonnerie : H Chevalier ;
Plâtrerie, gypserie : SOE Stuc et Staff ;
Menuiserie, ébénisterie : Asselin SAS ;
Charpente, reprise structurelle : Cruard ;
Peinture, peinture décorative : Meriguet –Carrere ;
Lustrerie : Vallux.

Restauration des menuiseries extérieures, parcours de couverture :
Menuiserie : Asselin ;
Métallerie : Cruard ;
Peinture : Duval & Mauler ;
Maçonnerie : MPR ;
Couverture : UTB.

Aménagement de la cour intérieure :
Maçonnerie : MPR ;
Menuiserie : Asselin ;
Métallerie : Roussot ;
Peinture : Duval & Mauler ;
Espaces verts : Val d’Oise Jardins ;
Electricité : Bouygues Energie.

Aménagement des combles :
Maçonnerie : H Chevalier ;
Charpente, reprise structurelle : Cruard ;
Menuiserie, ébénisterie : Asselin SAS ;
Cloison, doublage, faux-plafond : Marc Meunier ;
Peinture, revêtement de sols souples : Trouve Leclaire ;
Electricité : Satelec ;
Couverture, plomberie : UTB.