Historique

Le musée abrite une collection d’objets d’Extrême-Orient des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, réunie dans la deuxième moitié du XIXe siècle par Madame Clémence d’Ennery, épouse de l’auteur dramatique Adolphe d’Ennery. Fin 1875, elle fait construire un hôtel particulier pour aider d’une part la carrière de son mari et également servir de cadre à ses « trésors ». Elle les présente dans de superbes vitrines aux parois délicatement incrustées de nacre. Portée par la grande vague orientaliste qui déferle sur Paris à la fin du XIXe siècle, elle visite assidûment les grands antiquaires du moment et les boutiques de curiosités pour rassembler près de 7000 objets d’art chinois et japonais, conservés dans un cadre original « Napoléon III ». À partir de 1892, soutenue dans ses efforts par Georges Clemenceau et Émile Deshayes, conservateur au musée Guimet, Madame d’Ennery s’applique à préparer son futur musée en agrandissant l’hôtel par surélévation des communs sur la cour arrière. Le bâtiment et les collections sont légués à l’État et le musée national d’Ennery - le témoin d’un tournant décisif de l’histoire du goût en Occident et de sa fascination pour l’Extrême-Orient - sera inauguré officiellement le 27 mai 1908.

Programme des travaux

Les travaux, de nature gros entretien et de réparations sur un édifice inscrit, portent sur :

  • Au premier étage, dans les salles 3, 4,5 et 5 bis, la mise aux normes du circuit électrique, la réfection des peintures des voutes et des revêtements muraux , la rénovation des parquets, pour permettre à nouveau l’ouverture à des visites accompagnées sur rendez-vous des salles de musée.
  • Un chantier des collections est mené en parallèle par le musée Guimet, incluant le nettoyage des vitrines et le remplacement partiel des fonds tapissés.
  • La rénovation des communs du rez-de-chaussée à usage actuel d’ateliers et de réserves qui pourra permettre la tenue d’expositions temporaires ou de manifestations exceptionnelles.
    Musée d'Ennery mars 2012 on Vimeo

Calendrier

  • 5 mois de travaux à compter du 03 octobre 2011
  • ouverture au public : avril 2012.

Maîtrise d’ouvrage
Musée national des arts asiatiques Guimet (Dans le cadre du plan Musées 2011-2013 du ministère de la Culture et de la communication)

Maître d’ouvrage délégué
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (Oppic)

Maitrise d’œuvre

  • Equipage architecture : Jean-Pierre Laubal, architecte
  • IEE : BET électricité

Entreprises

  • Lot 1 : installations de chantier – Menuiseries – parquets : PRODESIGN
  • Lot 2 : Peintures – staff et stucs – tapisseries - : TROUVE
  • Lot 3 : Electricité – courants forts et faibles – sécurité : SDEL
  • Lot 4 : Lustrier – restauration : CHEVILLARD Le déménagement des collections, et leur entreposage partiel - La restauration et la mise en place des œuvres sont gérés par le musée Guimet