Château de Fontainebleau

Restauration du théâtre Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nayan, Phase 2

Le théâtre de Fontainebleau : dernier témoin d’un théâtre de cour

Le théâtre fut aménagé à la demande de Napoléon III, entre 1853 et 1856, par l’architecte Hector Lefuel qui réussit avec beaucoup de brio et d’ingéniosité, à installer, dans la moitié occidentale de l’aile Louis XV, une salle moderne de 400 places et tous les services attenants : vestibules, dégagements, escaliers, salons, scène et autres locaux dévolus aux acteurs, musiciens et machinistes. La salle du théâtre comporte quatre niveaux distincts, répondant à la hiérarchie sociale imposée à cette époque. La conjugaison des soieries capitonnées, des moquettes fleuries et des ornements peints ou en carton-pierre doré confère à cet ensemble une atmosphère chatoyante et moelleuse. Inauguré en mai 1857 lors de la visite du grand-duc Constantin de Russie, frère du tsar Alexandre II, le théâtre ne fut utilisé que pour une quinzaine de représentations, ce qui explique l’état de conservation exceptionnel de la salle. L’intérêt du théâtre réside également dans ses dispositions scéniques, intactes, qui n’eurent à souffrir d’aucune modification ultérieure pour les moderniser.

La renaissance d’un chef-d’oeuvre 

L’enjeu a été de rendre, grâce à une restauration exemplaire, tout son éclat à cet ensemble patrimonial, remarquable par son haut degré d’authenticité et l’intégrité de ses différentes parties, notamment le décor intérieur, son mobilier, ses décors de scène et les dispositions scéniques. Le programme de restauration s’est attaché avant tout à la préservation des matériaux d’origine, dont près de 80% ont pu être conservés, tant pour les décors que pour le mobilier. La première phase du chantier a permis d’ouvrir à la visite, en avril 2014, les circulations du rez-de-chaussée, le vestibule, le foyer et la salle de spectacles. Retrouver toutes les étapes de la première phase de restauration

La seconde tranche s’inscrit dans le même esprit de conservation-restauration et intègre le plateau de scène, les dessous et les dispositifs anciens d’éclairage et de machinerie ainsi que tous les couloirs et salons Nord et Sud, le foyer du troisième étage et les loges. Une centrale de traitement de l’air sera installée dans les combles, pour assurer le chauffage de la salle et donc améliorer le confort des visites autant que la conservation des œuvres.

Budget

Le montant global de la seconde phase s’élève à 4.4 millions € toutes dépenses confondues. Cette opération est entièrement financée grâce au mécénat de son altesse Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan.

Délais 

Phase 2 : juillet 2017 - janvier 2019

Maître d’ouvrage :
Établissement public du Château de Fontainebleau

Maître d’ouvrage délégué :
Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Assistance à maîtrise d’ouvrage :
Pilotage et coordination : Solutech Corbice
Coordination sécurité et Protection de la santé : Becs
Contrôle technique : Qualiconsult

Maîtrises d’œuvre :

  1. Restauration des structures et des décors immobiliers ; installations techniques :
  • Patrick Ponsot : architecte en chef des Monuments Historiques
  • Philippe François : économiste de la construction
  • Alain Divry : ingénieur structures
  • CPS – Gilles Cottebrune : BET fluides
  • Directeur technique de l’Opéra Royal de Versailles : Jean-Paul Gousset
  1. Restauration des décors portés et du mobilier :
  • Direction du patrimoine et des collections de l’établissement public du Château de Fontainebleau, Vincent Cochet, conservateur du patrimoine

Les entreprises

  • Installations de chantier-Protections échafaudages : Mills ;
  • Maçonnerie–Pierre de taille–Génie civil Assainissement : Lefèvre ;
  • Plâtrerie : Creastaff ;
  • Charpente bois et métal : Les Charpentiers de Paris ;
  • Menuiserie bois : Giffard ;
  • Ferronnerie : Aof ;
  • Décors peints : Eschlimann ;
  • Peinture : Maison Dureau ;
  • Electricité : Cer’ elec ;
  • Restauration de luminaires anciens : Établissement de Chant-Viron ;
  • Chauffage-Ventilation-Plomberie : Idex Energies ;
  • Manutention et transport : Demeco ;
  • Fourniture et pose de moquettes : Codimat ;
  • Tapisserie en sièges : Sébastien Ragueneau ;
  • Menuiserie et restauration de polychromie et de dorure : JM Guinard ;
  • Conservation–Restauration de textiles : Ecat ;
  • Restauration de papiers peints : en cours de désignation