Reconstruction du stade aquatique de l’INSEP

Descriptif

L’INSEP regroupe sur une trentaine d’hectares un ensemble d’installations sportives de haut niveau, au coeur du Bois de Vincennes.

L’originalité de l’INSEP est d’accueillir dans un même lieu, dans une même logique d’excellence de formation (scolaire et professionnelle) et d’entraînement, de multiples pôles sportifs. Cette situation est unique en Europe.

Un incendie a détruit dans la nuit du 10 au 11 novembre 2008 le stade aquatique de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance dans le bois de Vincennes. Le Ministère chargé des Sports a immédiatement pris la décision de le reconstruire.

Objectifs

La reconstruction et l’extension du centre nautique Christine Caron est l’une des composantes essentielles du plan de rénovation de l’INSEP. Le précédent stade aquatique ayant été détruit par un incendie en 2008, le nouveau bâtiment, livré en octobre 2014, se retrouve en situation de prolongation du bâtiment récent de natation synchronisée réalisé par François Leclercq et constitue un pôle unique de natation.

Le nouveau centre nautique est pourvu d’un bassin olympique pour la natation de course (50 x 25 mètres) et le water-polo, d’une fosse à plongeon et de locaux dédiés (kinésithérapie, infirmerie, salle de musculation, locaux administration) mutualisés pour les quatre disciplines. La nouvelle construction s’insère au cœur du bois de Vincennes, le partit d’une implantation discrète et en continuité des avoisinants amène un bâtiment partiellement enfoui, ne laissant voir que la tranche de sa toiture coté bois. Coté INSEP, le bâtiment abritant les locaux mutualisés crée une place dans l’ensemble des halle sportives. Une couverture pliée diffusant la lumière et habillée en bois, permet d’accueillir une halle propice au sport de haut niveau.

• Langage architectural en continuité du bâtiment C. D’Oriola : Le nouveau stade aquatique appartient au vocabulaire du bois, entretenant un dialogue avec le pôle sportif pour former une place. La façade est constituée de clins de bois ajourés, positionnés verticalement dans le sens de la fibre pour des raisons de pérennité. L’espacement varie suivant les fonctions que la résille couvre, faisant apparaître des volumes en creux, comme ceux du hall ou des patios des logements.

• Parti pris architectural : une couverture de Halle en origami, boîte à lumière : En référence à la façade plissée du pôle sportif adjacent, un jeu d’origamis horizontaux est repris en toiture des bassins. La toiture très tendue en rive se déploie, assurant l’inertie de la charpente. La structure se loge dans ces plis, et prend de l’épaisseur pour distribuer les fluides en toiture. Cette structure renferme l’identité lumineuse de la halle des bassins. La précision et l’exigence demandée par les athlètes, a conduit le maître d’œuvre à imaginer un système d’éclairage naturel par sheds, intégrés dans une sous face plane, et dessinés perpendiculairement au bassin de 50m. Ainsi, les nageurs, sans être désorientés, bénéficient d’un éclairage indirect et de vues ponctuelles vers le ciel. Si la structure se plie pour constituer le système de sheds, sa sous face se déploie à hauteur fixe au-dessus du niveau des plages, de sorte qu’elle constitue un plan de référence rythmé pour les nageurs. L’espace libre entre les poutres forme des « boîtes lumineuses » où la lumière se réfléchit, évitant ainsi tout éblouissement.

Le maître d’ouvrage a souhaité que cet équipement soit exemplaire en matière de qualité environnementale. Initialement projet pilote pour l’élaboration du référentiel HQE pour les équipements sportifs, la certification pour la phase de conception a été obtenue avec mention « excellent ».

David Boeno a été retenu pour installer un projet de 1% artistique.

voir le dossier photo du chantier

Calendrier

  • Désignation de l’équipe lauréate : février 2011
  • Démarrage des travaux : Janvier 2013
  • Durée des travaux : 19 mois
  • Livraison : début du 4e trimestre 2014

Maîtrise d’ouvrage
Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la vie associative.

Maître d’ouvrage
Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre Leclercq & Associés (architecte mandataire) / BVL (architecte associé) / Ingerop Conseil & Ingénierie (BET TCE et BET HQE) / Mazet & Associés (Économiste)/ Avel acoustique,(acousticiens )/ VERITAS (Bureau de contrôle)

Entreprise Entreprise générale : groupement Bouygues / Hervé Thermique