Restaurer des vitraux anciens : la mission du maître verrier

La restauration de vitraux anciens au Dôme des Invalides

Restauration des vitraux anciens

dans l’église du Dôme de l’Hôtel national des Invalides

Le travail du maître verrier consiste à restaurer et à réparer des vitraux anciens, à l’identique. Sa mission va de la recherche de l’iconographie des vitraux à restaurer, au travail du trait, du modelé, du soufflage et de la coloration du verre, ainsi qu’à son assemblage. Chaque pièce de verre est en effet montée et entourée de plomb qui est lui même soudé à l’étain aux intersections de chaque côté.

L’opération de restauration des vitraux de l’église du Dôme de l’Hôtel national des Invalides conduite en 2017 permet d’illustrer chacune des étapes d’une opération de restauration de vitrail.

Le parti pris de restauration a consisté à créer de nouveaux verres, ceux-ci ayant été en revanche soufflés selon une technique traditionnelle dite de soufflage à l’antique (pour laquelle le maître verrier reste assis devant le four en roulant la canne sur la cuisse). Ils sont choisis en fonction de leur couleur et leur tonalité.
La création des panneaux des verrières à bornes et des médaillons centraux s’effectue en atelier.
Le motif des médaillons est reproduit à partir des médaillons existants notamment dans la chapelle Saint-Jérôme.
Le motif représentant Saint-Louis est composé d’un « S » et d’un « L » entrelacés, celui de Louis XIV est composé de deux « L » en miroir.
Chaque verrière est déposée en vue de sa restauration en atelier. Les structures métalliques primaires, dites barlotières, ont quant à elles été traitées sur place. Durant la période de restauration des protections provisoires en polycarbonate ont été installées sur les baies afin d’assurer l’étanchéité de l’église des Invalides.
©Caroline Rose. Oppic décembre 2017
Pour la création des médaillons, les verres teintés dans la masse sont rehaussés avec du jaune d’argent et de la grisaille.
Les pièces sont ensuite passées au four à 650°c pour assurer la fixation des couleurs.