Hôtel d’Évreux, Palais de l’Élysée

Remise en peinture du salon des Tapisseries

Objectifs

Le projet a consisté en une remise en teinte en cohérence avec l’harmonie générale du rez de chaussée de l’hôtel d’Évreux en particulier avec celle du salon des Aides-de-Camp qui est contigu et dont le chantier de restauration a été mené concomitamment.

Au total pour la restauration du salon des Aides-de-Camp et la remise en peinture su salon des Tapisseries, quelques 300 personnes ont été mobilisées : dont des entreprises qualifiées monument historique, des ouvriers spécialisés, artisans d’art (doreurs, sculpteurs, restaurateurs de tableaux, ébénistes …) mais aussi des entreprises techniques (pour l’électricité, la climatisation, la détection incendie).

Le mot de l’architecte en chef des monuments historiques

Le salon des Tapisseries, qui est revêtu de boiseries principalement d’époque Napoléon III, a été repeint dans des tons en accord avec le Salon des Aides-de-Camp voisin et les deux doubles portes qui les faisaient communiquer ont été réouvertes, permettant ainsi de voir la traversée du bâtiment de fenêtre sur cour à fenêtre sur jardin.

Maître d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre
Michel Goutal, architecte en chef des monuments historiques