École militaire

Restauration du clos et couvert du bâtiment 001

  • Architecte en chef des monuments historiques Jacques Moulin

  • 14 170 000 € TDC
    Budget

Histoire

L’École militaire, construite à Paris sous Louis XV par l’architecte Ange-Jacques Gabriel, est constituée d’un ensemble de bâtiments qui ferme la perspective sud-est du Champs de Mars. Cet établissement regroupe aujourd’hui des organismes de l’enseignement militaire supérieur, des installations sportives et des logements de fonction. Divers équipements ont été ajoutés au cours du XXe siècle, mais l’École militaire a gardé l’essentiel de son aspect conçu au XVIIIe et développé sous Napoléon III. Depuis 1990, l’École militaire est classée au titre des monuments historiques.

Programme

L’opération consiste en la restauration des façades et des couvertures du bâtiment 001 dit « le château » et comprend :
-  la reprise et la révision des charpentes avec le maintien des dispositions anciennes, y compris la restauration des lanterneaux des ailes en retour ;
-  la restauration des dispositions anciennes des façades du XVIIIe siècle ;
-  la reprise des souches de cheminée anciennes en brique avec le rejointoiement des maçonneries, la pose de couvertines en plomb et la restauration des mitrons en terre cuite ;
-  la restauration des menuiseries anciennes et la réfection des menuiseries récentes ;
-  la restauration et le complément des éléments de serrureries ;
-  la conservation/restauration des cadrans d’horloges du pavillon central, y compris la dépose/repose de ceux des souches de cheminées ;
-  la mise en place d’un système anti-volatile ;
-  la mise aux normes du système de protection contre la foudre ;
-  la remise en état et le complément des éclairages extérieurs au niveau des lanternes des galeries et du passage, et des lanternes extérieures portées sur potences ;
-  la mise en œuvre de trappes de désenfumage.

Maître d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre
Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques

Entreprises

  • Echafaudages : société LAYHER
  • Maçonnerie, pierre de taille : société LANFRY
  • Consolidation des décors sculptés, sculpture : groupement
  • H.CHEVALIER-F.LEBON
  • Couverture, charpente : société BALAS
  • Menuiserie : société LES METIERS DU BOIS
  • Ferronnerie, serrurerie : société LOUBIERE
  • Peinture, dorure : société DUVAL & MAULER

Protocole Culture-Défense

Sensibles à la valeur patrimoniale et historique des monuments les plus prestigieux de la Défense et attachés à les préserver et à les faire connaître, les ministères de la Défense et de la Culture ont renouvelé en 1995 un protocole destiné à les restaurer et à les mettre en valeur. La restauration du patrimoine militaire s’inscrit pleinement dans la volonté de transmettre aux générations futures de précieux témoins de l’histoire de France. Chaque année, les ministères de la Culture et de la Défense consacrent chacun cinq millions d’euros à la restauration de ce patrimoine.