Manège de Sénarmont à Fontainebleau

Restauration du clos et couvert

  • Architecte en chef des monuments historiques Jacques Moulin

  • 6 440 000 € TDC
    Budget total de l’opération

Programme

Implanté entre l’étang des Carpes et la forêt, le manège Sénarmont est le principal édifice élevé à la demande de Napoléon 1er dans l’enceinte du palais de Fontainebleau. Construit selon des dispositions architecturales ambitieuses, avec une charpente à la Philibert de l’Orme qui a permis la couverture d’un volume de dimensions exceptionnelles pour l’époque, il est épaulé par deux bâtiments abritant des écuries, et cantonné par quatre pavillons. Il est par ailleurs construit au milieu d’une cour fermée ouvrant du côté Est sur le Quartier du Carrousel, et du côté ouest, sur le jardin Anglais du château.

Rénovation du manège de Sénarmont on Vimeo

Ce manège, occupé par le centre sportif d’équitation militaire, est altéré il doit faire l’objet d’une restauration du clos et couvert. Les travaux ont été décomposés en plusieurs tranches.
-  Tranche ferme : toiture de la salle du manège, maçonneries extérieures attenantes, menuiseries des écuries.
-  Tranche conditionnelle 1 : drainage et réseaux proches, couvertures des bas-côtés, maçonneries et menuiseries attenantes, mur de clôture partiel de la cour nord du manège
-  Trance conditionnelle 2 : façade Est et pavillons attenants du manège, poursuite du mur de clôture, cour. Restauration de la tribune Est .

Maître d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture, Oppic Dans le cadre du protocole Culture-Défense

Maîtrise d’œuvre
M. Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques

Assistants à maîtrise d’ouvrage
Ordonnancement, pilotage et coordination : S.C.T.B
Coordination SPS : société DYNATECH
Contrôle technique : SOCOTEC
Coordonnateur Système de sécurité incendie : QUASSI

Entreprises

  • Lot 01 : Maçonnerie- pierre de taille : Entreprise SNBR
  • Lot 02 : Charpente-couverture : SAS Placier
  • Lot 03 : Menuiserie : Entreprise A. Fortier
  • Lot n°4 : Serrurerie : Ateliers Perrault Frères

Protocole Culture-Défense

Sensibles à la valeur patrimoniale et historique des monuments les plus prestigieux de la Défense et attachés à les préserver et à les faire connaître, les ministères de la Défense et de la Culture ont renouvelé en 1995 un protocole destiné à les restaurer et à les mettre en valeur. La restauration du patrimoine militaire s’inscrit pleinement dans la volonté de transmettre aux générations futures de précieux témoins de l’histoire de France. Chaque année, les ministères de la Culture et de la Défense consacrent chacun cinq millions d’euros à la restauration de ce patrimoine.