Musée national du Moyen Âge, Thermes et hôtel de Cluny

Restauration de la Chapelle

  • Architecte en chef des monuments historiques Paul Barnoud

  • 1 400 000 € TDC
    budget

Historique

La chapelle, contemporaine de l’hôtel médiéval, a été édifiée à la fin du XVe siècle. Son mur ouest et son pignon nord prennent appui sur des maçonneries romaines appartenant aux thermes antiques de Lutèce. Utilisée ponctuellement comme lieu de culte jusqu’à la Révolution, la chapelle a ensuite été transformée en amphithéâtre de médecine, en atelier d’imprimerie, puis intégrée au musée dès son origine en 1843.

Programme

Cette campagne de restauration de la chapelle a permis de retrouver un état général à la mesure de ce chef-d’œuvre de l’architecture gothique flamboyante et de mieux en apprécier le décor peint et sculpté. Ces travaux ont porté sur la restauration des façades est et nord (intégrant l’escalier à vis menant au jardin, toujours fermé au public pour le moment), la consolidation des tympans extérieurs par injection, au rejointement partiel et à la réintégration de certains éléments sculptés manquants.

La couverture en ardoise a également été révisée et des gouttières ont été posées pour protéger les façades des ruissellements.

Un nettoyage a été effectué sur les derniers fragments de vitraux colorés d’origine conservés dans les parties hautes, tandis qu’un vitrage losangé d’aspect traditionnel mais aux performances modernes (anti UV) a été posé dans les baies.

A l’intérieur, les sculptures et les décors muraux ont été nettoyés prudemment, révélant ainsi leur polychromie d’origine. Auparavant, sur les premières, on pouvait constater des couleurs très sombres presque noires, dues à un vernis qui s’était oxydé et assombri dans le temps. Les décors peints de très grande qualité, d’inspiration italienne, datent, comme les sculptures, des alentours de 1500. Ils figurent parmi les rares exemples de peinture murale parisienne vers 1500 et cette restauration révèle toute leur valeur.

La porte sculptée en bois qui mène sous la chapelle, a elle aussi été nettoyée pour révéler une polychromie du XIXe siècle.

Cette restauration a été l’occasion de redécouvrir une polychromie bleu-vert sur le fond des voûtains, comme sur les décors du tambour.

Calendrier

  • Début des travaux : décembre 2015
  • Livraison : aout 2016

Maître d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre
Paul BARNOUD, architecte en chef des monuments historiques

Assistance à maîtrise d’ouvrage
Mission O.P.C : DIRECT ORG-GO
Mission C.S.P.S : BTP CONSULTANTS
Mission C.T : QUALICONSULT

Les entreprises

  • Lot 01 – Maçonnerie Pierre de taille : PIERRENOEL
  • Lot 02 - Laboratoire : ERM
  • Lot 03 – Restauration de sculptures : ATELIERS ENACHE
  • Lot 04 – Couverture : COANUS
  • Lot 05 – Menuiserie : AUBERT LABANSAT
  • Lot 06 – Serrurerie : PATRICK MAZINGUE
  • Lot 07 – Restauration des décors peints : LITHOS
  • Lot 08 – Restauration des sols en pierre naturelle : PIERRENOEL
  • Lot 09 –Vitraux : BARTHE-BORDEREAU
  • Lot 10 – Eclairage architectural et muséographique : SATELEC