Château de Compiègne

Restauration de l’allée du fleuriste

Nature des travaux

D’importants travaux de restauration sont prévus sur l’allée du fleuriste du Château de Compiègne dès octobre 2021 pour une durée d’un an. L’abattage des arbres concernés débute le 20 novembre 2021.

L’objectif de ce chantier est double : sécuriser l’allée et lui rendre sa splendeur d’antan.

Des travaux de restauration nécessaires
Plusieurs raisons motivent de mener à bien ces travaux de restauration.

Un nombre croissant d’usagers
De nombreux promeneurs, cavaliers, cyclistes ou élèves des écoles environnantes se retrouvent sur cette allée. On estime à 400 le nombre de personnes l’empruntant chaque jour et ce chiffre ne cesse d’augmenter au fil des années.

Ce chantier garantira la sécurité des usagers.

Des arbres en fin de vie
Les tilleuls de cette allée sont centenaires et la sénescence est dangereuse pour leur stabilité. Il devient donc nécessaire de les remplacer. La chute d’un arbre au cours de la nuit du 20 au 21 octobre en raison des vents violents dépassant les 100km/h, qui n’a fait aucun blessé, en atteste le bien-fondé.

Les périodes de sécheresse et de canicule, notamment celle de 2020, ont accéléré le processus de dépérissement de nombreux arbres.

Par ailleurs, l’ensemble du peuplement s’est fragilisé par les vides apparus au siècle dernier (coup de vent, abattage de sécurité).

La composition historique et homogène de l’alignement s’est appauvrie et altère le caractère patrimonial du jardin.

Un revêtement dégradé
Enfin, le revêtement qui recouvre l’allée est très dégradé, comme le montrent les sentiers créés de part et d’autre de la chaussée.

Pour toutes ces raisons liées à l’état sanitaire et la dangerosité des arbres, au confort du public et à l’ambition patrimoniale du jardin, il est aujourd’hui nécessaire de restaurer l’allée du fleuriste.

Ne comportant plus que 80 arbres aujourd’hui, l’allée en comptera 190 après les travaux permettant ainsi à l’investissement du ministère de la Culture de participer également aux enjeux environnementaux de notre temps.

Propriétaire
Ministère de la Culture

Affectataire
Château de Compiègne

Maîtrise d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Assistance à maîtrise d’ouvrage

  • Coordinateur SPS : Coordica

Groupement de Maîtrise d’œuvre :

  • Architecte en chef des monuments historiques : Eric Pallot
  • Paysagistes : Elise et Martin Hennebicque
  • Bureau d’étude : BET Choulet

Entreprises

  • Maçonnerie/VRD : Colas France S.A.S André Rénovation S.A.S. -* Plantations : Ideverde
  • Electricité : SGEA

Calendrier