Château de Compiègne

Restauration de l’allée du fleuriste

L’allée du fleuriste

Liaison principale entre la ville et la forêt, l’allée du fleuriste est une longue avenue de 670m bordant au sud le parc du Château de Compiègne. Le patrimoine arboré de l’allée du Fleuriste est historiquement un alignement régulier sur trois rangs homogènes qui encadrent l’allée centrale.

Des plantations dégradées

Depuis le 18e siècle jusqu’au 20e siècle l’allée du fleuriste a subi de nombreuses transformations : les plantations montraient une disparition progressive des plus vieux arbres et leurs remplacements ponctuels mais non systématique a entrainé une diversification dans les essences. La configuration de l’alignement, régulier, à l’origine composé de 250 arbres, ne comptait plus que 80 arbres dont l’état sanitaire était jugé mauvais.

La composition historique et homogène de l’alignement s’est appauvrie et altère le caractère patrimonial du jardin. Pour toutes ces raisons liées à l’état sanitaire des arbres, au confort du public et à l’ambition patrimoniale du jardin, le ministère de la Culture a souhaité engager des travaux de restauration.

Les travaux de restauration de l’allée du fleuriste

ont portés à la fois sur les plantations et sur la voierie.

Les arbres
Une taille d’éclaircie sur les 60 jeunes tilleuls situés au début de l’allée, avec rehaussement des couronnes et suppression des fourches a été conduite ; Ce sont au total 173 arbres d’alignement d’essences indigènes, afin de respecter le caractère du site et la progression vers la forêt, qui ont été plantés :

  • 147 Tilia cordata de semis (tilleul à petite feuille),
  • 4 Acer platanoides (érable plane),
  • 12 Quercus petraea (chêne sessile),
  • 10 Fagus sylvatica (hêtre commun).

La chaussée
Afin de rendre en totalité l’aspect naturel à cette allée cavalière menant vers la forêt, une chaussée romaine a été mise en œuvre sur toute la longueur. L’accès routier de l’allée du fleuriste est limité et les contre-allées piétonnes de l’Avenue Royale sont rétablies.

Les fossés
Les talus affaissés ont été repris, les fonds de fossés ont été drainés et rabaissés. La pente les talus des fossés a été accentuée pour permettre un bon développement des arbres.

Allée du fleuriste-Château de Compiègne. Juin 2022.
© Oppic / Entreprise Colas.

Propriétaire
Ministère de la Culture

Affectataire
Château de Compiègne

Maîtrise d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Assistance à maîtrise d’ouvrage

  • Coordinateur SPS : Coordica

Groupement de Maîtrise d’œuvre :

  • Architecte en chef des monuments historiques : Eric Pallot
  • Paysagistes : Elise et Martin Hennebicque
  • Bureau d’étude : BET Choulet

Entreprises

  • Maçonnerie/VRD : Colas France S.A.S André Rénovation S.A.S. -* Plantations : Ideverde
  • Electricité : SGEA

Calendrier

  • Début du chantier : octobre 2021
  • Livraison : 20 octobre 2022