Le maître d’oeuvre ou MOE

Le maître d’œuvre est l’acteur chargé de la conception du bâtiment. Il transforme le besoin décrit littérairement dans le programme, en espaces, c’est pourquoi l’architecte est la figure la plus communément connue du maître d’oeuvre. En réalité la mission du maître d’oeuvre est d’apporter une réponse architecturale, technique et économique à un programme défini par le maître d’ouvrage.

INSERER VIDEO qu’est ce qu’un architecte ?

Pour répondre aux différents aspects du programme, le maître d’oeuvre est constitué, dans la plupart des cas, d’une équipe regroupant plusieurs disciplines : architecte, bureaux d’études techniques, économiste auxquels peuvent également s’ajouter, en fonction des projets, les compétences de spécialistes comme des acousticiens, éclairagistes, scénographes, etc.

L’Oppic travaille avec près d’une quarantaine d’architectes différents chaque année dont la moitié environ, les architectes en chef des monuments historiques, présente la particularité d’être spécialisés dans les opérations de restauration de monuments historiques.

INSERER VIDEO qu’est ce que restaurer ?

Les autres acteurs, assistance à la maîtrise d’ouvrage ou AMOA

Selon la technicité, l’importance des projets, le maître d’ouvrage ou le maître d’oeuvre peut également se faire assister de spécialistes, dans des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrage dite « AMO » dont l’éclairage peut s’avérer précieux.

Les AMO peuvent être spécialisés dans l’acoustique, l’isolation thermique, la facilitation des mouvements des personnes handicapées, les équipements scénographiques etc.

D’autres acteurs sont chargés d’obligations réglementaires comme les coordonnateurs de la sécurité et de protection de la santé (CSPS) qui ont en charge la sécurité et la protection de la santé sur les chantiers ou comme les bureaux de contrôle (CT).

Les pilotes ou OPC (Organisation, Pilotage et Coordination), ont quant à eux la charge de l’organisation et de la coordination des différentes tâches des entreprises sur les chantiers, pour que chacun sache quand et où intervenir.

Les entreprises

Les entreprises ont en charge la réalisation des travaux et à ce titre, sont des acteurs essentiels de la phase « chantier » des opérations de travaux. Elles sont choisies sur la base de leur réponse au cahier des charges précis élaboré par le maître d’oeuvre pour réaliser son projet. Pour ses chantiers, l’Oppic fait ainsi appel à des entreprises chargées de différents corps techniques : le gros-oeuvre, la charpente, l’électricité, les menuiseries, les réseaux d’eau, le chauffage, l’informatique, la peinture..., mais également aux entreprises spécialisées dans les métiers d’art patrimoniaux propres aux monuments historiques, comme les tailleurs de pierre, les ferronniers, les couvreurs, les marbriers, les stucateurs, les doreurs....

Pour choisir les entreprises avec lesquelles il travaille, l’Oppic procède essentiellement à des marchés en lots séparés, afin de permettre l’accès à la commande publique des petites et moyennes entreprises mais aussi préserver les savoirs-faire patrimoniaux hautement qualifiés et spécialisés. Néanmoins, en fonction de l’ampleur, de la complexité et des technicités de ses projets, l’établissement utilise l’ensemble des modes de dévolution possibles.

Liste des marchés notifiés.