Centre national des arts du cirque, CNAC

Châlons-en-Champagne

Prix de l’équerre d’argent 2016 dans la catégorie « culture, sport, jeunesse »

Descriptif

L’objectif de cette opération a permis de convertir l’ancienne friche agricole de la coopérative agricole marnaise en site dédié aux activités du CNAC. Sur ce nouveau site, le CNAC, par ailleurs implanté dans le cirque historique de Châlons-en-Champagne, accueille des bureaux d’administration, des salles d’enseignement, des salles d’entraînement et des logements.

1 700 m2 d’espaces optimisés dédiés aux enseignements, comprenant : • 3 grands studios d’enseignement et de création contigus, séparés par des pendrillons de couleur claire :
- un espace « grand volant » (hauteur sous grill 13,50 m) adapté aux « aériens » (trapèze ballant, tissus, corde verticale ou volante, cadre aérien, …),
- une « salle à rebonds » réservée d’une part aux disciplines à propulsion comme la bascule coréenne ou hongroise, la balançoire russe et, d’autre part, à la pratique du trampoline pour le travail des figures de voltige et la préparation physique,
- un espace dédié aux disciplines au sol (acrobatie, équilibres, jonglerie, portés acrobatiques, jeux icariens, équilibre sur cycle, roue Cyr ou allemande, …) et à la pratique de certains agrès comme le fil souple ou tendu, le mât chinois, pendulaire ou indien,

• une « boîte noire » (L 12m x L 12m x H 10m) : salle vide et neutre, entièrement noire, modulable au gré des travaux et formations spécifiques sur les lumières, le métier de technicien de cirque et, tout particulièrement, la magie nouvelle,

• trois salles de taille « standard » : une salle polyvalente, une salle de danse, une salle de cours théoriques. Soit 2 500 m2 en incluant vestiaires réservés aux étudiants et ceux réservés aux lycéens, espaces communs, salle de réunion, bureaux du service des études et du service technique.

2 000 m2 de hangars de stockage supplémentaires

Spécificités architecturales :

• la volumétrie : la « composition en village » de l’ensemble du site créée par l’agrégation des volumétries nouvelles (un nouveau volume pour chaque fonction) autour de volumes existants, • l’escalier extérieur hélicoïdal qui revêt deux caractéristiques :
- il permet d’accéder à la partie supérieure de l’espace « grand volant », ainsi qu’au grill pour les techniciens et professionnels circassiens,
- il « casse » l’aspect linéaire des murs extérieurs de l’ensemble du bâtiment. • la porte monumentale qui débouche sur les 3 grands studios. Dimensions : L 8m x H 10m. • la charpente en béton (préfabrication foraine sur site) : utilisée dans le bâtiment neuf (bâtiment « Ecole ») qui fait écho aux deux autres charpentes en acier et en bois des deux hangars Nord.

Maîtrise d’ouvrage
Ministère de la Culture et de la Communication,
Direction générale de la création artistique.

Maître d’ouvrage délégué
Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic.

Maîtrise d’œuvre
Caractère spécial : Matthieu Poitevin architecte, Marc Kauffmann, Thomas Brétignière. architecte mandataire
NP2F, architecte associé ;
ELITHIS, bureau d’études techniques fluides ;
DVVD, bureau d’études structure ;
VPEAS, bureau d’étude économie du bâtiment ;
BASE, bureau d’études paysage ;
Lumière Studio, éclairagiste ;
Orfea, bureau d’étude acoustique

Assistance à maîtrise d’ouvrage
DEKRA Inspection : contrôleur technique ;
Coordinateur SSI : NAMIXIS ;
DASOM : OPC ;
Lemoine Ingénierie : CSPS.