École militaire

Restauration du bâtiment 007

  • Architecte en chef des monuments historiques Jacques Moulin

  • 3 230 000 € TDC
    budget prévisionnel

Histoire

L’École militaire, construite à Paris sous Louis XV par l’architecte Ange-Jacques Gabriel, est constituée d’un ensemble de bâtiments qui ferme la perspective sud-est du Champs de Mars. Cet établissement regroupe aujourd’hui des organismes de l’enseignement militaire supérieur, des installations sportives et des logements de fonction. Divers équipements ont été ajoutés au cours du XXe siècle, mais l’École militaire a gardé l’essentiel de son aspect conçu au XVIIIe et développé sous Napoléon III.

Depuis 1990, l’École militaire est classée au titre des monuments historiques.

Rénovation de l'école militaire on Vimeo

Programme

Cette opération concerne la galerie sud qui flanque le bâtiment principal et a porté principalement sur les travaux suivants :
-  le remplacement des pierres dégradées des portiques, murs et voûtes du XVIIIe siècle, sur la galerie et sur le pavillon d’angle et l’aile en retour ;
-  le traitement de l’étanchéité des deux terrasses de la galerie ouest et de l’aile en retour ;
-  la restauration des emmarchements du pavillon d’angle et de leur garde-corps ;
-  la reprise à l’identique du groupe sculpté et de son couronnement en pierre très dégradé ;
-  la réfection des enduits à la chaux sur l’aile en retour ;
-  la réouverture de la fenêtre murée de la tourelle d’escalier ;
-  la restauration de toutes les menuiseries de l’aile en retour à l’identique ;
-  la révision de la terrasse basse qui longe la galerie, du côté de la cour d’honneur ;
-  la reprise des sols et caniveaux pavés pour pallier les infiltrations dans les maçonneries ;
-  la révision de la cour Coquelin-de-l’Isle, en périphérie du bâtiment ;
-  la libération des salles de l’aile en retour de leurs aménagements, cloisonnements et faux plafonds modernes ;
-  la remise en état de la serre ;
-  l’assainissement, le nettoyage et la restauration des sculptures.

Maître d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre
Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques

Entreprises
Maçonnerie : société DEGAINE
Serrurerie : société SFMP
Sculptures : société TOLLIS
Menuiseries : société DARDE
Désamiantage : société FOURNIGNAULT

Protocole Culture-Défense

Sensibles à la valeur patrimoniale et historique des monuments les plus prestigieux de la Défense et attachés à les préserver et à les faire connaître, les ministères de la Défense et de la Culture ont renouvelé en 1995 un protocole destiné à les restaurer et à les mettre en valeur. La restauration du patrimoine militaire s’inscrit pleinement dans la volonté de transmettre aux générations futures de précieux témoins de l’histoire de France. Chaque année, les ministères de la Culture et de la Défense consacrent chacun cinq millions d’euros à la restauration de ce patrimoine.