L’Oppic avenue du Maine : entre patrimoine et modernité

L’Oppic avenue du Maine : entre patrimoine et modernité

A la suite d’une proposition de la direction de l’immobilier de l’Etat, l’Oppic emménagera prochainement avenue du Maine à Paris, dans une partie de locaux appartenant au ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire.

Nos équipes ont vocation à s’installer dans l’hôtel dit de la Duchesse, qui a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques pour ses façades et toitures. Une extension sera également construite à la place d’un bâtiment en mauvais état datant des années 70.

Le concours de maîtrise d’œuvre a été lancé en février 2022. Le jury s’est réuni le 15 avril et a retenu quatre équipes candidates admises à remettre un projet le 22 juillet.

Le 30 septembre, le jury a proposé de désigner l’agence Atelier du pont (projet L), lauréate du concours de maîtrise d’œuvre du projet de relocalisation de l’Oppic.

Label durable

Le jury a choisi ce projet en raison, notamment, de la part belle faite au jardin central, autour duquel chaque bâtiment dialogue sans confrontation directe. De plus, la hauteur de l’extension à venir sera plus basse que le pavillon de la Duchesse, ce qui le préservera comme élément majeur du site.

Tous les équipements et installations techniques seront invisibles et intégrés à la construction pour libérer les toitures et offrir ainsi aux agents de l’Oppic, un paysage d’îlot de qualité.

Avec ce projet l’Oppic vise des objectifs d’impact environnemental et de performance ambitieux. Le projet doit s’inscrire dans une démarche de labellisation Bâtiment Durable Franciliens (BDF).