L’Oppic et l’architecture

Opérateur spécialisé du ministère de la Culture et de la Communication, en charge de la politique de l’architecture, responsable d’un ensemble d’opérations dont il n’assure jamais, à l’exception des opérations d’entretien des résidences présidentielles, la maîtrise d’oeuvre directe. L’Oppic est amené à développer des liens importants avec les agences d’architectes désignées dans le cadre des différentes procédures de la loi n°85-704 du 12 juillet 1985 relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée dite loi MOP ou en fonction des règles propres aux espaces patrimoniaux protégés avec recours aux architectes en chef des monuments historiques. L’Oppic travaille ainsi en permanence avec environ 40 à 50 équipes d’architectes dont 50% sont des architectes en chef des monuments historiques (...)

L’Oppic et l’architecture

Opérateur spécialisé du ministère de la Culture et de la Communication, en charge de la politique de l’architecture, et responsable d’un ensemble d’opérations dont il n’assure jamais, à l’exception des opérations d’entretien des résidences présidentielles, la maîtrise d’oeuvre directe, l’Oppic est amené à développer des liens importants avec les agences d’architectes désignées dans le cadre des différentes procédures de la loi n°85-704 du 12 juillet 1985 relative à la maîtrise d’ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d’œuvre privée dite loi MOP ou en fonction des règles propres aux espaces patrimoniaux protégés avec recours aux architectes en chef des monuments historiques. L’Oppic travaille ainsi en permanence avec environ 40 à 50 équipes d’architectes dont 50% sont des architectes en chef des monuments historiques.

Il n’est pas rare que travaillent du reste, sur un seul et même site, une double maîtrise d’œuvre associant l’architecte en chef des monuments historiques territorialement compétent et un architecte désigné conformément à la loi MOP.

Dans le cadre des procédures de sélection des maîtres d’œuvres d’une part, de déroulement des opérations d’autre part, l’Oppic s’efforce de mettre en œuvre les préconisations de la stratégie nationale pour l’architecture, notamment en mettant en valeur l’ensemble des candidats, au-delà des seuls lauréats en ayant le souci du soutien à la jeune création ou en participant aux initiatives fédératives en faveur de l’architecture.

Journées nationales de l’architecture

Stratégie nationale pour l’architecture