L’agence LA Architectures lauréate pour l’extension L’École nationale supérieure des Arts Décoratifs

L’agence LA Architectures lauréate pour l’extension de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs

Mars 2022

L’École nationale supérieure des Arts Décoratifs se réinvente avec un audacieux projet architectural d’extension. Au terme d’une consultation qui a attiré 109 candidatures, des agences les plus établies aux plus émergentes, l’agence LA architectures a été retenue pour sa proposition qui permet de repenser l’école à la lumière des nouveaux usages et des enjeux de transition écologique tout en lui ajoutant les fonctions qui lui manquaient.

A l’issue d’un premier jury en juillet 2021, 4 équipes ont été sélectionnées pour ce concours d’architecture :

  • NP2F, architecte mandataire, VPEAS, Batiserf, B52 et Atmos LAB ;
  • Bien Urbain - Atelier D’architecture, architecte mandataire, Ginko et Vivié ;
  • Atelier SOA, architecte mandataire, Espace Temps, EVP Ingénierie, VPEAS et LASA ;
  • LA Architectures, architecte mandataire, Synapse Construction et EODD Ingénieurs Conseil.

Le 6 décembre 2021 le jury regroupant L’École nationale supérieure des Arts Décoratifs, la Direction Générale de la Création Artistique (ministère de la Culture), l’OPPIC et Yves Robert, directeur délégué de la biennale de Lyon, Luc Arsène Henry, architecte du projet de modernisation de l’Ecole des Arts Décoratifs en 2004 et Martin Chénot, architecte, a proposé de désigner l’équipe LA ARCHITECTURES lauréate de ce concours.

L’extension immobilière installée dans la cour, en dialogue fort avec le paysage, donnera à l’école une nouvelle physionomie avec 600 m2 d’espaces de travail supplémentaires (un atelier d’assemblage, une galerie d’essai, un plateau pédagogique destiné aux grands projets intersectoriels) insérés sous une vaste terrasse formant deck-panoramique, ouverte sur le jardin et jusqu’à 200 m2 de stockage.

Le projet propose de réintégrer les matériaux issus de la déconstruction du bâtiment nommé « Vissol », dans une démarche active de réemploi in-situ.

L’extension crée un milieu propice à l’expérimentation de nouvelles manières d’éco concevoir, de construire, d’exposer et de créer de la transversalité entre les secteurs de création, en cohérence avec son projet pédagogique.

Particulièrement attentif à la modularité, le projet de LA architectures propose un large spectre d’utilisations et de configurations possibles, indispensable au regard des évolutions des manières d’enseigner et de travailler.

LA Architectures

Axelle Acchiardo et Linda Gilardone fondent LA Architectures en 2009, après avoir mené des carrières séparément à Paris et à l’international. L’agence développe une approche axée sur l’économie des ressources, qualité constructive par la mise en œuvre de réflexions de conception bioclimatique, l’attention portée aux techniques traditionnelles et aux matériaux à faible impact environnemental.

Les propositions de LA Architectures se veulent contextuelles, tenant compte non seulement du bâtiment et de ses besoins, mais aussi de son intégration dans son environnement - le tissu urbain, la ville, la rue ou le paysage.

Depuis sa création, l’agence a développé un savoir-faire dans la construction bois et les filières biosourcées.

En témoignent notamment le Prix Off du Développement Durable obtenu en 2015, pour l’opération des 35 logements à ossature bois livrés à Montreuil, le Prix National de la Construction Bois pour l’école maternelle Vincent Auriol à Paris.

L’agence a été distinguée par le Prix Jeunes Femmes Architectes en 2017.

Façade Ouest
Façade sud