Les journées nationales de l’architecture 2020

L’Oppic s’associe aux journées nationales de l’architecture

les 16,17 et 18 octobre 2020

L’Oppic et l’architecture

Au-delà de son activité importante en matière de monuments historiques, l’Oppic travaille avec de nombreux architectes.

En 2020, ce sont 31 agences d’architectes différentes qui portent des projets dont l’Oppic assume la maîtrise d’ouvrage, que ce soit pour des projets de constructions neuves ou des projets de réhabilitation.

Au-delà de chaque projet, l’Oppic a à cœur d’accompagner l’architecture, par exemple en tentant de faire comprendre, ce n’est pas toujours si simple, ce qu’est le rôle de l’architecte, et pourquoi existe la procédure si spécifique du concours d’architecture.

L’Oppic accompagne les jeunes architectes

Par ailleurs l’Oppic accompagne, en tant que parrain, les AJAP, Albums des jeunes architectes et paysagistes, en leur proposant des workshop ou de siéger en jury de concours. C’est ainsi que, nous ont fait l’honneur de venir participer aux choix des lauréats pour le concours d’architecture de l’IMVT, Institut méditerranéen de la ville et des territoires, Anne-Julie Martinon et Pierre Dufour pour le concours d’architecture du réaménagement du musée national de la Marine.

C’est dans le même esprit de professionnalisation autour des dossiers de candidature aux concours que l’Oppic intervient dans le cadre du dispositif « Échelle Un » de l’École nationale supérieure d’architecture de la ville et des territoires à Marne la Vallée .

Les concours d’architecture

Car chaque concours est toujours plus riche que les seuls atouts du projet lauréat, l’Oppic prend soin de publier tous les projets des concours qu’il organise depuis 2017. Vous les retrouverez ici.

Les journées nationales de l’architecture sont l’occasion de revenir avec vous sur nos dernières réalisations, illustrations de l’architecture la plus contemporaine, mais aussi sur « l’architecture en train de se faire » avec les projets en cours, en phase de conception comme en cours de réalisation. Et comme l’architecture d’aujourd’hui sera notre héritage de demain, il ne nous semblait pas possible, pour ces journées nationales, de ne pas vous donner des nouvelles de deux bâtiments iconiques du XXe siècle (de Renzo Piano, Gianfranco Franchini, Richard Rogers et Adrien Fainsilber) à qui nous prodiguons aujourd’hui quelques soins.

Pour en savoir plus sur l’événement

Ils ont été primés dernièrement...

Marc Barani vient de recevoir l’un des 10 prix du magazine « D’architectures » en septembre dernier pour son projet de l’Ecole nationale supérieure de la photographie à Arles.

Retour en images sur le chantier de construction de l’école mené de 2016 à 2020.

L’architecture en train de se faire

Alors que le chantier de rénovation du musée national de la Marine est bien avancé, celui du projet de création de l’Institut méditerranéen de la ville et des territoires à Marseille (IMVT) va bientôt commencer, ainsi que le réaménagement de bureaux sur le site de l’immeuble des Bons-Enfants du ministère de la Culture. Enfin, le projet de relocalisation du Centre national des arts plastiques à Pantin est, lui, en phase APD.

A des stades d’avancement différents, retrouvez quelques-uns des chantiers en cours :

L’architecture qui se conçoit : les projets à différents stades de phases d’études et de conception

NP2F architectes et Marion Bernard pour la construction de l’ Institut méditerranéen de la ville et des territoires, IMVT, qui accueillera au côté de l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille, l’antenne de l’École nationale supérieure de paysage Versailles-Marseille et l’Institut d’urbanisme et d’aménagement régional d’Aix-Marseille Université.

Atelier Novembre pour l’aménagement d’espaces tertiaires au sein du quadrilatère des archives à Paris pour le ministère de la Culture, dans le cadre du projet CAMUS.

Nomade Architectes pour la construction d’un restaurant administratif pour les archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine

Hart Berteloot, Atelier Architecture Territoire pour le réaménagement de différents espaces (bibliothèque, cafétéria, documentation, service informatique) et création d’un centre de recherche pour l’école du Louvre.

L’architecture qui se fabrique : les projets en cours de travaux

Dominique Lyon pour la construction d’un bâtiment d’extension pour l’INA, Institut national de l’audiovisuel

Les concours d’architecture en cours

Parce qu’il arrive parfois, bien que rarement, que l’Oppic porte des projets de concours d’architecture pour d’autres maîtres d’ouvrages, ou parce ces concours sont encore en cours, retour sur les dernières sélections à venir :

La création d’une crèche au sein du palais de l’Alma pour le compte de la présidence de la République.

Equipes candidates :

  • Lauréat : ARRA architectes
  • Thibaud Babled,
  • HBAAT,
  • MAO,
  • NZI.

La création d’un ouvrage de protection du portail de la cathédrale d’Angers. Concours en cours.

Equipes candidates :

  • Bernard Desmoulin, Équerre d’argent 2009,
  • Rudy Ricciotti, Grand prix national de l’architecture 2006,
  • Philippe Prost,
  • Kengo Kuma,
  • Pierre-Louis Faloci, Équerre d’argent 1996, Grand prix national de l’architecture 2018.

La création d’un Centre de Conservation et d’études (CCE) à Besançon pour la partie est de la région Bourgogne-Franche-Comté. L’objectif est de pouvoir absorber intégralement les biens archéologiques et la documentation scientifique provenant des départements du Doubs, de la Haute-Saône, du Territoire-de-Belfort, d’une partie du Jura et de l’est de la Côte-d’Or. Concours en cours.

Equipes candidates :

  • AAPP / Atelier d’Architecture Philippe Prost,
  • BQ+A : Bernard Quirot architecte + associés,
  • HFA / Hugues Fontenas Architectes,
  • Nunc architectes,
  • W-architectures.

L’architecture du 20e siècle : des bâtiments qui se rénovent

Les grands projets architecturaux emblématiques du 20e siècle, comme le Centre Pompidou (architectes Renzo Piano, Gianfranco Franchini et Richard Rogers) ou la Cité des Sciences et de l’Industrie (architecte Adrien Fainsilber) font aujourd’hui l’objet de rénovation pour assurer leur pérennité. Comment intervenir sur ces icônes d’architecture, en dialogue avec les concepteurs initiaux, tel est l’enjeu des projets en cours :