Objectifs

Érigé par la République pour l’Exposition Universelle de 1900, le Grand Palais est devenu en un siècle un site incontournable du patrimoine et de la culture en France. Son implantation en plein cœur de Paris, son architecture mêlant classicisme et modernité, ses dimensions exceptionnelles (70 000 m2) et ses volumes remarquables (la plus grande Nef d’Europe, 13 500 m2 de surface couronnés par une verrière de 17 500 m2, le Palais d’Antin qui héberge depuis 1937 le Palais de la découverte...) en font un site culturel et patrimonial à part.
Un siècle après sa création, le Grand Palais va entrer dans une nouvelle phase de son histoire qui concernera tous les occupants du Grand Palais : Le Palais de la Découverte dans le Palais d’Antin, la RMNGP ainsi que le commissariat de Police du 8e arrondissement.

Pourquoi ces travaux et quels en sont les enjeux ? Morcelé, cloisonné et entresolé au cours de son histoire, le Grand Palais n’a pas fait l’objet d’une campagne de restauration générale, qui a été périodiquement évoquée mais toujours retardée. De larges surfaces sont aujourd’hui délaissées et inexploitées, de nombreux espaces sont fermés au public faute de conformité aux normes de sécurité.
Le bâtiment est très sous-équipé sur le plan technique et logistique, les conditions d’accessibilité au public sont loin des exigences actuelles.
Le monument a vu ses abords délaissés au fil du temps et son insertion dans un ensemble historique et urbanistique le reliant à la partie est des Champs-Elysées et au Petit Palais a été perdue de vue.

Le premier objectif des travaux est de sécuriser le monument et de lui restituer ses volumes, ses circulations, ses décors et sa lumière intérieure d’origine. Ainsi le Grand Palais redeviendra intelligible au visiteur, où qu’il se trouve dans le monument. Il sera accessible du nord au sud, depuis les Champs-Elysées jusqu’à la Seine, via la nouvelle Rue des Palais, artère majeure du monument le traversant de part en part dans ses soubassements. Il le sera d’ouest en est, depuis le Palais d’Antin jusqu’à la Nef grâce à la réouverture de la jonction entre ces espaces, aujourd’hui exploités dos à dos et sans lien entre eux.
Demain, les publics du Palais de la découverte comme ceux des Grandes Galeries et des espaces permanents de la Rue des Palais accéderont au monument par une entrée commune, Square Jean Perrin.

Dossier de presse Grand Palais. Aménagement et restauration.
PDF - 5.4 Mo

Calendrier prévisionnel

  • Mars 2020 : début des travaux préparatoires
  • Décembre 2020 : fermeture totale du site pour travaux
  • Printemps 2023 : ouverture de la nef et des Grandes Galeries
  • Juin 2024 : ouverture du Palais de la Découverte
  • Aout 2024 : accueil des Jeux Olympiques (escrime, taekwondo).

Budget prévisionnel

  • Convention de mandat études et travaux aménagement et rénovation Grand Palais : 392 M€ TDC
  • Convention de mandat études et travaux aménagement du commissariat
    de police : 26 M€ TDC

Maîtrise d’ouvrage
Réunion des musées nationaux, Grand palais (RMNGP)

Propriétaire
Ministère de la Culture

Maître d’ouvrage délégué
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre
Monument historique : François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques

Aménagement : Agence Lan, architectes