L’OPPIC a participé le 10 décembre à la première rencontre des 11 membres fondateurs de l’Institut de la maîtrise d’ouvrage

L’OPPIC a participé le 10 décembre à la première rencontre des 11 membres fondateurs de l’Institut de la maîtrise d’ouvrage

Après la création de l’Institut de la Maitrise d’Ouvrage (IMOA) en mars dernier, ses onze membres fondateurs se sont donnés rendez-vous le 10 décembre à la Défense pour la première « rencontre de l’IMOA », dédiée à la performance énergétique et bas-carbone.

Cette première rencontre avait pour objectif de mutualiser les retours d’expérience et les réflexions sur cette thématique. Chacun a pu y présenter un outil, une démarche, ou une stratégie mise en œuvre pour réduire son impact environnemental, qu’il s’agisse de méthodes d’analyse du cycle de vie, d’outil dédié au bilan carbone ou encore de modalités pour répondre aux objectifs de la Réglementation Environnementale 2020 pour le bâtiment, et plus largement à ceux des accords de Paris, de la Stratégie Nationale Bas Carbone pour les différents ouvrages.

Valérie Forey, directrice générale, Hugues Wilhelem, chef de projets et Yohan Ôhlund, chef de département de l’OPPIC sont intervenus à cette occasion autour du thème « une stratégie globale pour répondre aux enjeux environnementaux dans les monuments historiques. »

Cliquez ci-dessous pour lire le communiqué de presse