Hôtel d’Évreux, Palais de l’Élysée

Restauration des décors du salon Pompadour

Objectifs

Ayant acquis l’hôtel d’Évreux en 1753 sur ses propres deniers, la marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV, accueille ses amis dans cette chambre de parade, espace de réception distinct de l’espace plus intime de sa chambre à coucher. De nos jours, le Président de la République y accorde certaines audiences, et y donne exceptionnellement des dîners. Le décor des boiseries date de la construction de l’hôtel d’Évreux, soit du XVIIIe siècle, contrairement aux dessus-de-porte du Second Empire. Ils représentent quatre déesses de la mythologie romaine : Diane, déesse de la chasse, endormie, couronnée du croissant de lune ; Junon, épouse de Jupiter, tenant le sceptre, accompagnée d’un paon ; Minerve, déesse de la guerre et de la sagesse, armée d’une lance et d’un bouclier ; Vénus, déesse de la beauté, tenant un miroir.

La difficulté de cette restauration a été de ne pas refaire une remise à neuf mais de s’attacher avant tout de préserver les parties anciennes dorées à la feuille et d’harmoniser avec les parties restaurées. Lors de la restauration des dorures se sont environ 10 000 feuilles de 84 millimètres d’or de 22,5 carats et faisant une épaisseur de 0,14 microns qui ont été appliquées afin de restituer l’éclat de ce salon. Comme pour le salon Doré, restauré en 2020, ce sont deux techniques de mise en œuvre des ors qui ont été entreprises, celle de la dorure à l’eau ou à la détrempe qui est traditionnelle en France et celle de la dorure à la mixtion.

Menés sous la direction de Michel Goutal, architecte en chef des monuments historiques, la restauration du salon Pompadour, qui s’est déroulée durant le mois d’aout 2021, est l’aboutissement du travail et des savoir-faire de différents corps d’état spécialisés. Cette pièce n’avait pas connu d’intervention de restauration depuis 1947.

L’opération de restauration du salon Pompadour vient finaliser les restaurations des salons côté jardin.

Maître d’ouvrage
L’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture, Oppic

Maîtrise d’œuvre
Michel Goutal, architecte en chef des monuments historiques

Entreprises

  • Installations de chantier – Restauration de lambris sculptés et de menuiseries intérieures : Atelier CHAPUIS
  • Restauration de motifs sculptes en staff & carton-pierre : Jean-Loup BOUVIER
  • Restauration de parquet : BRIATTE
  • Restauration de peinture et dorure sur lambris et menuiseries : Atelier DE RICOU / Atelier PC MAURY
  • Restauration de peinture sur toile : ARCANES
  • Restauration de cheminée en marbre : Jean-Loup BOUVIER
  • Restauration de serrurerie d’art : ANTHEMIOS
  • Electricité CFO - CFASSI : BOUYGUES ENERGIES & SERVICES
  • Climatisation de chantier : AURION