Cinq équipes retenues pour le projet de construction de l’ouvrage de protection du portail occidental de la cathédrale Saint-Maurice d’Angers

20 février 2020

La cathédrale Saint-Maurice d’Angers dispose d’un portail occidental sculpté datant du XIIe siècle, qui était protégé par une galerie construite dans le premier tiers du XIIIe siècle, démolie en 1807. En 2009, des travaux de nettoyage du portail ont révélé des vestiges de polychromie médiévale et moderne qui ont fait l’objet d’une ambitieuse campagne d’études puis d’une restauration exemplaire conduites par la DRAC des Pays de la Loire : ce portail apparaît désormais comme un des rares témoignages de la polychromie des cathédrales au Moyen Age.

Désormais, seule une nouvelle protection pérenne permettrait de protéger durablement le portail restauré. C’est pourquoi, la Commission nationale du patrimoine et de l’architecture du ministère de la Culture, a validé, le 4 juillet 2019, ce projet inédit de création d’une galerie contemporaine protégeant le portail sur la façade occidentale de la cathédrale médiévale. C’est la première fois qu’un concours d’architecture est lancé sur une cathédrale médiévale en France.

Le jury du concours d’architecture s’est réuni jeudi 20 février 2020, sous la présidence de René Bidal, préfet de Maine-et-Loire.

Les 5 architectes finalistes retenus sont :

  • Bernard Desmoulin, Équerre d’argent 2009
  • Rudy Ricciotti, Grand prix national de l’architecture 2006
  • Philippe Prost, architecte et urbaniste
  • Kengo Kuma, architecte
  • Pierre-Louis Faloci, Équerre d’argent 1996, Grand prix national de l’architecture 2018 Le jury se réunira à l’automne 2020 pour choisir le projet lauréat.

En savoir plus